Cailly

EGLISE SAINT MARTIN (XIe, XIIe et XVIIIe)


6106727
Les murs de l’église, en maçonnerie de silex et pierre blanche comportent des éléments datables du 11ème siècle pour l’abside, du 12ème pour la tour du clocher. Ils portent la trace de nombreux remaniements, surtout au transept avec l’emploi de grès et de briques.

L’église aurait brûlé plusieurs fois, peut-être lors de l’incendie qui détruisit le presbytère et une trentaine de maisons. Elle était couverte en tuiles jusqu’en 1891, année où la toiture a été refaite en ardoises. Son clocher, sur une tour carrée de 7m de côté avec des murs épais de plus d’un mètre, placée sur la croisée du transept, contient 3 cloches : l’Adrienne Ernestine (815 kg), l’Henriette Claire (593 kg), la Louise Valentine (419 kg).

Bien des statues ou éléments de décoration proviennent de l’église de Gouville et de l’église de St Germain Sous Cailly dont le démembrement a été achevé en 1822 lors d’une vente aux  enchères des matériaux.

Dans la nef, à gauche en entrant se trouve le retable d’un autel datant de la fin du 15ème siècle provenant de l’église de St Germain, représentant dans sa partie supérieure, l’Annonciation, la Nativité et l’Adoration des Mages ; dans sa partie médiane, 5 apôtres et l’une des vertus ; dans sa partie inférieure 4 autres vertus.

Dans le chœur, derrière le Maître-Autel, un groupe sculpté en 1848 représente l’Ascension du Christ entouré des Apôtres, de la Vierge et de Marie-Madeleine. Le transept abrite plusieurs statues : Ste Clotilde datant du 14ème siècle, St Germain et St Nicolas toutes deux datant du 15ème siècle et provenant de St Germain.

Dans la nef, le Chemin de Croix date de 1869. La sacristie abrite un beau chapier réalisé par Mr Bance, menuisier de Cailly, en 1881.

VESTIGES GALLO-ROMAINS

Des vestiges gallo-romains laissent à penser que le Cailly existait déjà à cette époque, le village était alors traversé par les deux principaux axes romains : le cardo et le décumanus.

LA RIVIERE LE CAILLY

Au 19ème siècle, la rivière du Cailly a permis à la région de se développer, notamment dans l’industrie cotonnière qui a connu un essor considérable.

Essor qui lui attribuera le surnom de « la petite vallée de Manchester ».

Pour les amateurs de très beaux lieux naturels, la source du Cailly est un site incontournable.

RANDONNEE

Une boucle de randonnée au départ de Cailly  : Cailly, Yquebeuf, La-Rue-Saint-Pierre «La rivière le Cailly»15 kms

CYCLOTOURISME

Le circuit « Vers la haute vallée du Cailly » de 38 kms, emprunte de petites routes ombragées qui cachent nos petites chapelles, nos  colombiers, nos châteaux…

DIVERS

Visitez le site internet de la commune http://www.commune-cailly.fr/

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire